Brand Finance logo

Le Real Madrid devient la marque de football la plus puissante

06 June 2017
This article is more than 3 years old.

· Le Real dépasse le Barça comme marque de football la plus puissante

· Manchester United est la marque de football la plus valorisée, à 1'733 milliards de dollars

· Les clubs de la Premier League dominent le classement, représentant 46% de la valeur totale des marques de football

· Le PSG est le club français dont la marque est la plus valorisée et la plus puissante

· Newcastle est la marque en plus forte croissance, sa valeur augmentant de 92% par rapport à 2016, suite à la progression du club en Premier League

Cabinet de conseil en évaluation et stratégie, Brand Finance réalise une étude annuelle déterminant la force et la valeur des marques des principaux clubs de football à travers le monde. Brand Finance Football 50 est le premier du genre à prendre en compte les résultats sportifs complets de la saison 2016/17.

Consultez le rapport Brand Finance Football 50 ici

La superbe saison du Real Madrid, avec sa victoire en Liga et en Ligue des Champions, permet à Los Blancos d’éclipser Barcelone et de devenir la marque de football la plus puissante au monde. La force de la marque des deux clubs était déjà exceptionnelle et inégalée par les autres. La rivalité féroce d'El Clásico, leur domination sur la scène européenne et leurs jeux, aussi beaux que techniques, ont servi à créer des marques inégalées par leurs rivaux allemands, français, anglais et italiens. Le Barça a néanmoins toujours été légèrement en avance sur le Real jusqu'à présent. L’Indice de Force de la Marque du Real est passé de 94,6 en 2016 à 96,1 après avoir reçu le titre de La Liga du Barça et obtenu une victoire record en 12ème Ligue des Champions – ce qui dépasse de peu celui de Barcelone noté à 95,4.

Même si le Real peut savourer la gloire de sa réputation inégalée, il pourrait capitaliser davantage son succès sur le terrain. En dépit d’être la marque de football la plus puissante, la valeur de celle-ci est toujours à la traîne face à celle de Manchester United, l’écart séparant les deux marques restant important. United, malgré sa décevante 6ème position en Premier League, demeure la marque de football la plus valorisée, d'une valeur de 1’733 milliards de dollars contre 1’419 milliards pour le Real.

Voir le classement des 50 marques de football les plus valorisées ici

Le succès de Manchester United est en partie le fruit d'un effet halo durable lié aux succès sous Alex Ferguson. Cependant, l’ingrédient crucial a été l’esprit commercial du club et sa capacité à convertir son succès en accords lucratifs dans des dizaines de secteurs industriels et territoires nationaux. Le Real en revanche a seulement eu des contrats records, tel que celui de plusieurs milliards de dollars avec Adidas, et n'a pas tiré parti de son capital marque dans la même mesure qu’United, n'ayant pas poursuivi la même gamme de partenariats.

Le Real Madrid pourrait aussi améliorer significativement sa performance dans les marchés émergents hors Europe. Dans certains, le Real est populaire, comme au Moyen-Orient, alors que les analyses de Brand Finance sur le large, et donc critique, marché chinois démontre que le club a encore beaucoup de progrès à faire. Il n’est pas seulement dépassé par Manchester United mais aussi par le Bayern Munich en termes popularité.

David Haigh, PDG de Brand Finance, commente: "Le Real doit maintenant accorder une attention particulière à sa stratégie hors-jeu comme à sa performance sur le terrain. Son nouveau statut de marque de football la plus puissante au monde devrait fournir au club des arguments puissants dans ses renégociations actuelles avec Emirates concernant la sponsorisation des maillots. Le Real ne doit pas manquer cette opportunité. "

Parmi les marques de football françaises, la plus valorisée, le Paris Saint-Germain, conserve sa septième place dans le classement, avec une valeur de la marque de 1’011 milliard de dollars, soit une hausse de 28% par rapport à sa valeur en 2016. Le club a battu ses propres records en remportant la Coupe de France pour la 11ème et la Coupe de la Ligue pour la 7ème fois. Cependant, le PSG a manqué de peu les deux compétitions les plus prestigieuses. Monaco a réussi à lui saisir le titre en Ligue 1 et le club a échoué en finale de la Ligue des Champions face à Barcelone, malgré une précédente victoire 4-0.

Depuis son rachat par des investisseurs qataris en 2011, le PSG est devenue l'une des meilleures équipes d’Europe grâce à d’importants investissements dans l'équipe. Pour beaucoup, la politique d’embauche de galácticos est à l'origine de la performance mitigée du club cette année. Le président, Nasser Al-Khelaifi, a cependant annoncé une remise en forme audacieuse de l'équipe et a l'intention de dépenser encore davantage dans celle-ci. Le manager Unai Emery restera au moins pour une autre saison, mais le directeur sportif, Patrick Kluivert, est déjà parti et beaucoup de l'équipe actuelle pourraient suivre.

Suivant les pas d'autres clubs européens, le PSG cherche à augmenter ses revenus en Asie. Profitant de l’influence de ses propriétaires dans la région, bon nombre des sponsors de la marque proviennent du Moyen-Orient, y compris l'Autorité du tourisme du Qatar, dont le contrat annuel à 175 millions d'euros a été renouvelé l'année passée, malgré les controverses entourant la valeur de l’accord précédent et les sanctions ultérieures de l'UEFA. Le PSG a également ouvert une école de football à Bali pour appuyer le soutien de ses fans en Indonésie.

Toutes les équipes de la Premier League continuent de bénéficier des larges revenus générés par le dernier accord des droits de diffusion avec Sky et BT. La division relativement équitable est particulièrement utile pour les plus petits clubs. Elle contribue à expliquer comment un club tel que Bournemouth (ayant rejoint la Premier League deux ans auparavant et venant d'une ville de seulement 180 000 habitants) soit une marque valant davantage que celles de clubs européens établis et de premier plan tels que l'Olympique Lyonnais, l'Inter Milan et l'AS Roma. Le coût de manquer la Premier League est également clair. Une autre saison en championnat pour Aston Villa et la relégation de Sunderland marquent la sortie du classement cette année pour les deux clubs.

La perte de Sunderland a été le gain de Newcastle. L’avancement des Magpies verra le retour des revenus et restaurera l'exposition internationale du club. En conséquence, la valeur de la marque augmente de 92% pour atteindre les 247 millions de dollars, faisant de Newcastle la marque dont la valeur est en plus forte croissance de cette année.

La victoire en Série A de la Juventus et son parcours en Ligue des Champions ont contribué à améliorer la force de sa marque de trois points, faisant ainsi figurer le club italien dans le top 5 des marques de football les plus puissantes. La valeur de sa marque s'est également considérablement améliorée, avec une croissance de 72% depuis 2016. Toutefois, comme le Real Madrid, la Juventus n'a pas réussi à exploiter le potentiel commercial lié à la puissance de sa marque. Les visites à l'étranger, les investissements marketing, les partenariats stratégiques - avec des marques ou même des organisations non commerciales - peuvent tous contribuer à améliorer l’intention d'achat, qu'il s'agisse de produits dérivés, de billets de matchs ou d'abonnements aux chaînes transmettant les rencontres de la Serie A. La Juve est quelque peu contrainte dans sa capacité à conclure des accords phares du fait de la durée de ses partenariats existants avec Adidas et Fiat. Néanmoins, le club de football le plus valorisé d'Italie pourrait mieux faire.

Le Bayern de Munich conserve sa 5ème position dans le classement. Après 5 victoires, le titre de la Bundesliga semble dorénavant revenir au Bayern de droit. Le club est tellement prépondérant localement que la gloire ne peut vraiment venir que de la scène internationale. Son échec à atteindre au moins les demi-finales en Ligue des Champions explique que 2017 soit interprété comme une saison plutôt médiocre. Bien que sa performance sur le terrain cette année puisse être considérée comme décevante, le Bayern a fait de grands pas hors terrain pour améliorer la valeur de sa marque. Le club essaie de compenser les différences financières avec ses rivaux européens en investissant en Chine. Son nouveau bureau de Shanghai est d’ailleurs le premier bureau d’un club de football européen à ouvrir en Chine continentale. Le club a également ouvert deux écoles de football à Qingdao et Shenzhen cette année, ce qui a accru la familiarité de la marque chez les jeunes joueurs, tout comme ses investissements intensifs dans les réseaux sociaux. Le travail acharné du Bayern est payant. Les analyses de Brand Finance montrent que le club a une présence très forte en Chine, la Bundesliga (généralement moins diffusée que la Liga ou même la Serie A) étant la compétition étrangère la plus regardée en Chine après la Premier League.

FIN

Note de rédaction

Vous trouverez davantage d’informations concernant la méthodologie, les définitions des principaux termes et les profils des 10 premiers clubs dans notre rapport Brand Finance Football 50.

Les valeurs des marques indiquées sur le site internet de Brand Finance sont en Dollars Américains (USD). Pour les conversions dans d’autres monnaies, placez le curseur sur le bouton 'i', une grille apparaitra, et sélectionnez le symbole de la devise souhaitée.

Downloads

Media Contacts

Konrad Jagodzinski
Konrad Jagodzinski
Communications Director
Brand Finance
Florina Cormack-Loyd
Florina Cormack-Loyd
Senior Communications Manager
Brand Finance

About Brand Finance

Brand Finance is the world’s leading brand valuation consultancy. Bridging the gap between marketing and finance, Brand Finance evaluates the strength of brands and quantifies their financial value to help organisations of all kinds make strategic decisions.

Headquartered in London, Brand Finance has offices in over 20 countries, offering services on all continents. Every year, Brand Finance conducts more than 5,000 brand valuations, supported by original market research, and publishes nearly 100 reports which rank brands across all sectors and countries.

Brand Finance is a regulated accountancy firm, leading the standardisation of the brand valuation industry. Brand Finance was the first to be certified by independent auditors as compliant with both ISO 10668 and ISO 20671, and has received the official endorsement of the Marketing Accountability Standards Board (MASB) in the United States.

Methodology

Definition of Brand

Brand is defined as a marketing-related intangible asset including, but not limited to, names, terms, signs, symbols, logos, and designs, intended to identify goods, services, or entities, creating distinctive images and associations in the minds of stakeholders, thereby generating economic benefits.

Brand Strength

Brand strength is the efficacy of a brand’s performance on intangible measures relative to its competitors. Brand Finance evaluates brand strength in a process compliant with ISO 20671, looking at Marketing Investment, Stakeholder Equity, and the impact of those on Business Performance. The data used is derived from Brand Finance’s proprietary market research programme and from publicly available sources.

Each brand is assigned a Brand Strength Index (BSI) score out of 100, which feeds into the brand value calculation. Based on the score, each brand is assigned a corresponding Brand Rating up to AAA+ in a format similar to a credit rating.

Brand Valuation Approach

Brand Finance calculates the values of brands in its rankings using the Royalty Relief approach – a brand valuation method compliant with the industry standards set in ISO 10668. It involves estimating the likely future revenues that are attributable to a brand by calculating a royalty rate that would be charged for its use, to arrive at a ‘brand value’ understood as a net economic benefit that a brand owner would achieve by licensing the brand in the open market.

The steps in this process are as follows:

1 Calculate brand strength using a balanced scorecard of metrics assessing Marketing Investment, Stakeholder Equity, and Business Performance. Brand strength is expressed as a Brand Strength Index (BSI) score on a scale of 0 to 100.

2 Determine royalty range for each industry, reflecting the importance of brand to purchasing decisions. In luxury, the maximum percentage is high, while in extractive industry, where goods are often commoditised, it is lower. This is done by reviewing comparable licensing agreements sourced from Brand Finance’s extensive database.

3 Calculate royalty rate. The BSI score is applied to the royalty range to arrive at a royalty rate. For example, if the royalty range in a sector is 0-5% and a brand has a BSI score of 80 out of 100, then an appropriate royalty rate for the use of this brand in the given sector will be 4%.

4 Determine brand-specific revenues by estimating a proportion of parent company revenues attributable to a brand.

5 Determine forecast revenues using a function of historic revenues, equity analyst forecasts, and economic growth rates.

6 Apply the royalty rate to the forecast revenues to derive brand revenues.

7 Discount post-tax brand revenues to a net present value which equals the brand value.

Disclaimer

Brand Finance has produced this study with an independent and unbiased analysis. The values derived and opinions presented in this study are based on publicly available information and certain assumptions that Brand Finance used where such data was deficient or unclear. Brand Finance accepts no responsibility and will not be liable in the event that the publicly available information relied upon is subsequently found to be inaccurate. The opinions and financial analysis expressed in the study are not to be construed as providing investment or business advice. Brand Finance does not intend the study to be relied upon for any reason and excludes all liability to any body, government, or organisation.

The data presented in this study form part of Brand Finance's proprietary database, are provided for the benefit of the media, and are not to be used in part or in full for any commercial or technical purpose without written permission from Brand Finance.

Get in Touch

Message